RSS Mission to Mars – Partie 1

Étiqueté : 

  • Ce sujet contient 8 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Le chimiste, le il y a 4 années et 8 mois. This post has been viewed 1204 times
Vous lisez 8 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #13606
      Gilflo
      Participant

        RSS Mission to Mars – Part 1

        Voici le jour J, le StratoMaX et la Navette Martienne sont prêts pour rejoindre Mars. Le décollage a lieu ce jour et cette heure pour être aligné avec le plan de Mars

        2zmudgg.png

        Montée prévue à 48500m, le plus vertical possible jusqu’à 15000 pour profiter du TWR énorme, puis accélération ensuite

        1z7B1NG.png

        Vers 48500m les moteurs du StratoMax s’arrêtent par manque d’oxygène. Les 4 moteurs de la navette sont allumés en mode rocket, puis le découplage du docking port qui retient la Navette sur le dos du StratoMaX provoque l’allumage des 2 moteurs RS 25 des reservoirs largables de mise en orbite ainsi que des 24 Ullages motors (4 groupe de 6) qui vont « lever » la Navette au lancement, évitant toute collision avec le lanceur

        Notez que le lancement se fait à plus de mach 17.

        4Wz9d7z.png

        La Navette grimpe alors sur ses 6 moteurs qui s’alimentent exclusivement sur les réservoirs largables

        UQGOF3c.png

        Des que possible, les 24 moteurs ululates sont largués.

        otx0tNp.png

        On circularise en atteignant l’apogée de 200 kms

        y9kYuXO.png

        Le FMRS permet de récupérer le StratoMax qui est maintenant à plus de 1000 kms de la base. Il n’a pas assez de carburant pour la rejoindre.

        1ere chose à faire, descendre et ralentir pour pouvoir virer

        r4MFWib.png

        Un virage de 90° à droite permettra de rejoindre une piste spécialement construite dans le sud du Brésil, le long de la cote, à 400 kms du point de lancement. C’est pour cette raison que j’ai attendu la possibilité de lancer en longeant plus ou moins les côtes.

        cA9tSY7.png

        Un tout petit peu de vol suborbital assure de rejoindre la piste avec un poil de carburant

        iczNHn3.png

        Piste en vue, elle est très longue et fait 2 fois la largeur du lanceur. Vue l’inertie de manoeuvre de l’avion, il vaut mieux prévoir grand…;

        MXvrMlk.png

        En dernier virage avec le mini carburant

        nFoUPUF.png

        Courte finale

        V9F8F4T.png

        Sortie des parachutes de freinage hyper efficaces car surdimmensionnés

        xz6kLXH.png

        Largage des réservoirs orbitaux. Il nous reste 16900 DV pour l’aller retour sur Mars. Noter que le FMRS a bien récupéré le StratoMaX puisqu’il a atterri sans encombres

        Et pour finir une courte video HD de 4 mn qui reprend le plus interessant avec des commentaires

         

        • Ce sujet a été modifié le il y a 4 années et 9 mois par Gilflo.
      • #13609
        Tayronn
        Participant

          C’est épique ! J’ai hâte de découvrir suite. En RSS, gros respect !

        • #13610
          Le chimiste
          Admin KSC

            C’est complètement énorme.

            Je me sens tout petit à coté.
            Au petit matin j’ai eu envie de faire un lancement de la Baleine en RSS

            • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 9 mois par Le chimiste.

            Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

          • #13614
            Gilflo
            Participant

              RSS Mission to Mars – Part 2: Atterrissage sur Mars

              Voici la carte DV en RSS: Une fois en orbite, il faut 6300 DV pour aller sur Mars et y atterrir

              TIg0PLR.png

              La haute atmosphère est à 120 kms et l’aerofreinage à 50 kms s’avère assez efficient.

              GbsOcmm.png

              Le but est d’établir une orbite à 120 kms en utilisant moteurs et aerofreinage. Il y aura un peu de gâchis de DV car sur la fin trop d’aerofreinage menace de nous faire atterrir directement…

              19Rr9vC.png

              Voici une courte video HD qui montre comment nous avons procéder: Le freinage moteur est un peu tardif ce qui engendre une sortie des parachutes un peu au dernier moment alors qu’on peut s’en servir tranquillement à 25000m (il faut attendre une vitesse inférieure à 800m/s pour s’en servir)

              Durant le largage du rover les moteurs ullages qui doivent l’éloigner du Shuttle ne fonctionnent pas.

              C’est le moment de récupérer le rover et j’ai oublié l’échelle pour y grimper, mais les Kerbal sont débrouillards…

              Petit bug a ce stade: le cockpit OPT qui embarque 5 personnes au départ et en rend seulement 2 à l’arrivée…pas grave, on fait avec

              OqbAvOB.png

              Il amene le Rover sous le nez du Shuttle pour que son collègue puisse sauter directement dessus

              eawfQ0u.png

              Puis petite ballade sur la colline en face pour y planter un drapeauYOM681G.png

              Et voila le travail

              TAV91jM.png

              Il y a des instruments scientifiques sur le rover, mais du coup, pas de scientifique à bord!!

              Il est temps d’embarquer.

              MPbqysa.png

               

              • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 9 mois par Gilflo.
            • #13620
              Le chimiste
              Admin KSC

                Superbe tout ça et ton atterrissage je le trouve plutôt doux quand même.

                est ce que tu peux préciser quels mods tu utilises pour le système solaire que je me mette dans les mêmes conditions.

                Il me vient une idée folle 😉

                Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

              • #13621
                Gilflo
                Participant

                  Voici les mods qu’il faut pour RSS sans RO sur la 1.7.3. Je n’ai toutefois pas réussi a avoir de nuages….

                  Pour la 1.8 j’attends car je ne suis pas sur qu’ils fonctionnent

                  -EVE 1.7.3.0

                  -Kopernicus 1.7.3.2

                  -KSCSwitcher 1.6.1.0

                  -PlanetShine 2.5.2

                  [1.2] PlanetShine – v0.2.5.2 stable – v0.5 experimental [4 October 2016]

                  -RealSolarSystem 16.2

                  .https://github.com/KSP-RO/RealSolarSystem/releases/tag/v16.2

                  -RSSVE 1.4.5.2 télécharger la 1.6.1 RC1 ici

                  https://github.com/PhineasFreak/RSSVE/releases

                  -RSSDateTime 1.2.0

                  https://github.com/KSP-RO/RSSTimeFormatter/releases/download/1.2.0.0/RSSDateTime-1.2.0.0.zip

                  RSStextures

                  -Scatterer 0.0540

                  -DistantObject 1.9.1.1

                  -ModularFlightintegrator,  pas obligatoire je pense

                  [1.9+] ModularFlightIntegrator 1.2.7 (19 October 2019)

                  Voila, si tu arrives a trouver des nuages, des lumières ou des villes, fais moi signe

                  Toutes les bases de lancement que tu choisis près de la mer sur la tracking Station se retrouvent en fait être des petites iles près du continent, il doit y avoir un bug quelque part, mais ce n’est pas genant

                  Sur la page qui regroupe les bâtiment tu trouveras un config editor pour scatterer et planet shine, facile d’utilisation.

                  Par contre celui de EVE qui semble fait pour les nuages ne fonctionne pas ou alors je ne sais pas m’en servir..si tu trouves explique moi

                  Enfin pour RSS, il va falloir que tu trouves autre chose que les moteurs stock qui ne sont pas du tout dimensionnés pour ca…

                  Je ne vais plus me sentir seul sur RSS!

                  Mods en plus:

                  FMRS et Recovery Controller pour le Stratolaunch

                  Kerbalkonstruct pour la piste créée au sud de ma base, mais pas moyen de retrouver cette piste dans la tracking station car ce n’est pas compatible avec RealSolarSystem donc je me débrouille avec WaypointManager

                  AtmosphericAutopilot pour piloter en FWB car des avions de plus de 1000T à plus de 5000m/s en manuel pur, pas évident

                  Mods indispensables avec les très grosses constructions:

                  KerbalJointReinforcement 3.5.0

                  WorldStabilizer 0.9.5

                   

                   

                   

                   

                   

                   

                  • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 9 mois par Gilflo.
                • #13623
                  Le chimiste
                  Admin KSC

                    Merci pour cette belle brochette de mods 😉

                    Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

                  • #13635
                    Gilflo
                    Participant

                      <b>RSS Miision to Mars – Part 3</b>

                      <u>A l’atterrissage sur Marts, il restait 8761 <abbr title= »Delta-V »>DV.</abbr></u><abbr title= »Delta-V »> Il est maintenant temps de revenir sur Terre</abbr>

                      Décollage pendant la nuit pour être aligné avec le plan terrestre, puis ejection des parachutes d’atterrissage qu’on avait oublié de larguer au sol.

                      fIjIjFK.png

                      Burn vers la Terre

                      GuHa0Lr.png

                      Calculs pour rejoindre un  périgée à 120 kms. A l’interception de l’orbite terrestre il reste 2300 DV, ce qui est peu pour le freinage et la rentrée…IgR86Wl.png

                      On tente une rentrée en Radial à 90 kms. ca passe pour le réchauffement, mais pas pour fermer l’orbite

                      FLc7gor.png

                      Ce qui nous oblige a brule 900 à 1000DV de plus

                      QaBLqQD.png

                      et a faire plusieurs passages à 80 kms, pas loin d’une dizaine, pour finir sur une orbite de 12à par 250 à moindre cout…Il nous reste 1400 DV

                      Oc2n9it.png

                      La rentrée a été un peu violente car il ne restait pas assez d’oxydations pour les Vernor sensés nous stabiliser ne Radial sur la phase d’aerofreinage en dessous de 70 kms. on le voit très bien sur la courte video HD à la fin du post

                      Heureusement j’ai gardé un peu de LF pour l’utilisation des moteurs en Jet afin d’avoir une réserve pour l’approche finale

                      YfBpnaw.png

                      En très longue finale

                      uWr16Pr.png

                      On voit également sur la vidéo que le pilotage sur l’axe de tangage (pitch) est très heurté et nécessite l’emploi du SAs en plus d’Atmospheric AP (j’aurai peut être du essayer le SAS tout seul). Avec les reservoir vide l’avion est mal équilibré.

                      On s’aperçoit également qu’il manque un winglet profondeur ailerons sur la droite, probablement cassé lors de l’atterrissage sur mars….

                       

                      En conclusion

                      le mod RSS est très gourmand en DV, mais c’est normal..et donc pour utiliser de plus gros Space plane pour aller plus loin avec du cargo et du labo scientifique, ke vois 3 options:

                      -Lancement vertical sur booster comme la Navette spatiale, mais je pense que ca limite bien le nombre de DV en orbite

                      -Stratoluanch associé ou non à des Boosters largables, mais je pense avoir atteint gaz limite en poids et en DV (300T 16-17000DV)

                      -Stratolaunch ou lancement vertical associé a un refueling sur station orbitale: cela permettrait d’envoyer des vaisseaux plus gros (plus de capacité DV, labo, soutes avec satellite et/ou rover) en jouant sur les pleins de carburant ajustés pour rejoindre l’orbite et la station de refueling. évidemment cela nécessite d’envoyer en orbite des éléments pour construire une station service, mais j’ai ma fusée Saturn pour cela, construite pour le challenge Apollo

                      Le Statolaunch a ma preference, puisque je peux récupérer facilement les avions pour les réutiliser et si c’est associé à une station service, je peux me passer de boosters largables..

                       

                      • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 années et 8 mois par Gilflo.
                    • #13638
                      Le chimiste
                      Admin KSC

                        Bel atterrissage et superbe mission dans l’ensemble. Il faut que j’en prenne de la graine pour ma Baleine.

                        Comme les proportions par rapport à celle de la Terre, des différentes orbites des planètes découvertes sont connues, avoir la distance de la Terre au Soleil, permettait de connaître le demi grand axe de chaque planète connue.

                    Vous lisez 8 fils de discussion
                    • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

                    Comments are closed.